Si les raisons qui amènent un stagiaire vers le monitorat diffèrent d’une personne à l’autre, il y a tout de même des motivations communes : la passion de la voile et sa transmission, la progression des savoirs et les plaisirs du voyage. Aux Glénans, l'évolution du niveau 4 vers le niveau 5 s'effectue grâce à la formation théorique et technique, sans omettre bien entendu la mise en situation réelle ! Être autonome et choisir sa zone de pratique c'est bien, associer performance et responsabilité c'est mieux !

Une fois le niveau 4 acquis, l'accès au sésame se concrétise en trois étapes d'une durée totale d'environ 6 à 8 semaines. Aux Glénans, la "formation pédagogique" est à mi-chemin entre l'apprentissage et la mise en exergue des sensibilités de chacun ; comme le contact humain.

Devenir moniteur c'est à la fois progresser dans sa pratique de la voile, véhiculer ses expériences, ses savoirs et ses valeurs. A écouter les témoignages de nos moniteurs, la satisfaction de voir ses stagiaires naviguer tel qu’on le leur a appris fait office de récompense ultime. Vous découvrirez alors les joies de former un équipage et du partage.

L'encadrement sur support permet à chaque moniteur d'user du matériel dans l'objectif de perfectionner son niveau, mais aussi de favoriser le lien avec les élèves (juniors ou adultes). Le niveau 5 tient, simultanément, toutes ses promesses  comme moteur et relaie des savoir-faire du navigateur enseignant.

Êtes-vous prêt ?

Pour le bon déroulement de votre stage niveau 5, voici les compétences clés que vous devez avoir acquises au préalable :
La technique : vous êtes capable de réaliser l'ensemble des manœuvres nécessaires à tous les postes afin d'assurer la bonne marche du bateau (en tant qu'équipier ou coordinateur de bord). Sur l'eau, vous êtes apte à vous orienter, choisir votre route et vous maîtrisez les différentes techniques de navigation.
La sécurité : bien sûr, nous ne nous appellerions pas "école" si nous n'abordions pas les questions inhérentes à la navigation en toute sécurité de l'équipage comme l'exercice de récupération d'un homme à la mer sous voile.
 
Le sens marin et l'environnement : outre l'aspect météo, (savoir lire et interpréter les données), entendez par "sens marin et environnement" toutes les qualités "sociales" requises : communication, cohésion (gérer son équipage, navigation en groupe ...) et le respect de l'environnement.
 

Récapitulatif des compétences à avoir pour faire un niveau 5Récapitulatif des compétences à avoir pour faire un niveau 5
Extrait : Passeport FFVoile
 

Le cursus de formation

Techniquement, le niveau 5 atteste de vos compétences de chef de bord de croisière et de pratiquant autonome et responsable vis-à-vis du milieu et d'autrui en voile légère, dans des périmètres élargis. C'est un stage cadré, qualifiant et reconnu par la FFVoile. Il est aussi une porte d'entrée aux formations fédérales de niveau 5.