Anne est la maman d’un jeune stagiaire grenoblois accro aux Glénans. A force de l’entendre lui raconter ses stages au Fazzio, elle a fini par s’inscrire à son tour et n’en démord plus depuis. Elle nous raconte.
 

« Eudes, mon fils de 20 ans, a découvert les Glénans il y a 6 ans ; des amis qui connaissaient bien nous en parlaient depuis longtemps et il était très tenté. Il a choisi le Fazzio car nous étions en vacances tous les deux en Corse une semaine avant le début du stage. Nous avons donc marché depuis Bonifacio à travers le maquis pour repérer l’anse du Fazzio, que nous avons trouvée sublime : sa décision était prise.

A son retour, Eudes m’a raconté pendant des heures le bonheur qu’il avait connu lors de son stage « Les bases de la voile ». Le vent et le soleil qui enivrent les sens, les échanges conviviaux entre stagiaires français, italiens et espagnols, les nuits sous la tente, mais surtout la qualité de l’enseignement, et cet esprit Glénans qui répondait à toutes ses attentes : « le vivre ensemble » est un mot qui revenait souvent dans sa bouche. J’ai compris que les Glénans lui avaient offert une liberté exceptionnelle, servie par un encadrement et une organisation éprouvés, ce qui avait rendu sa semaine productive mais également idyllique.

Tandis que mon fils s’inscrivait en niveau 2 à terre, puis pour 15 jours en embarqué, retrouvant ses amis du premier stage, je me suis à mon tour jetée à l’eau. J’avais fait un peu de voile, mais pour la première fois de ma vie j’ai réellement appris à naviguer, reprenant toutes les bases en niveau 1. Durant cette semaine de septembre, le temps était parfait, nous sommes sortis chaque jour. Et je suis à mon tour tombée amoureuse du site, au point d’y enchaîner 3 stages ! ».

 

 
Postez votre commentaire
  • annemarie c.

    Posté à 2017-03-23 14:18:06

    Le Fazzio est à moins d une heure de marché de la maison de la mer, il n y a pas de dénivelé.