Aux Glénans, les stages one-way ont de plus en plus la cote : finie la contrainte de revenir au port de départ ! On vous dit tout à leur sujet.
 

Les stages one-way, ce sont des navigations en aller simple, le port d’arrivée est autre que celui de départ. Accessibles dès le niveau 2, allant jusqu’au niveau 4, vous les trouverez en Atlantique comme en Méditerranée : au départ de La Rochelle, Toulon, Bonifacio, ou même Gênes et bien d’autres ! Au total, Les Glénans proposent 9 stages one-way, dont le plus célèbre - et le plus long - est sans aucun doute la Transatlantique : 3 semaines pour rallier la Bretagne aux Canaries, puis 28 jours pour la grande traversée des Canaries à la Martinique. Les avantages de cette séduisante formule sont nombreux : tout d’abord, on ne revient jamais sur ses pas, à la différence des stages classiques ou même de n’importe quelle croisière sur un voilier de location. Les plus curieux et contemplatifs d’entre vous apprécieront de découvrir sans cesse de nouveaux ports et mouillages. Avec le stage « Découverte du littoral », de Concarneau à Vannes, vous allez à la rencontre des innombrables richesses naturelles, patrimoniales et culturelles de cette magnifique portion de côte bretonne : exploration des ports, rivières, criques et îles sont au programme… moments conviviaux et passionnants en perspective ! Autre avantage des one-way, l’équipage peut déterminer une stratégie de route en fonction de la météo : en sortant de l’habituelle figure imposée par la navigation retour, on a alors accès à davantage d’options, comme faire voile sans attendre vers le golfe du Morbihan depuis Concarneau, par fort vent de sud-ouest, afin de profiter plus longtemps de Houat, Hoëdic ou Belle-Ile. On couvre aussi des zones qui sont habituellement hors de portée des stages classiques. Le stage « Mer d’Iroise » (Concarneau-Brest ou l’inverse) couvre un périmètre assez technique, et impossible à explorer en détails sur un stage d’une semaine au départ (et retour) de Concarneau. Vous l’aurez compris, le format one-way met véritablement l’accent sur le voyage, la voile comme véhicule du rêve et de la découverte en prenant le temps… mais il ne freine en rien le cursus de progression.

Dans le cas du stage Transat, une expérience hauturière préalable est obligatoire ; mais chacun trouvera son compte sur l’une ou l’autre des étapes. De la Bretagne aux Canaries, on travaille davantage la météo, l’aspect technique de la navigation, avec de belles possibilités d’escales : Portugal, Madère, Açores… on peut aussi rallier rapidement les Canaries pour prendre le temps de les visiter. La traversée Canaries-Martinique se fait sur un rythme plus tranquille : ici c’est davantage la gestion de l’humain et du matériel qui prédomine. Et si on arrive un peu en avance, on peut s’arrêter à Sainte-Lucie ! Quant au stage « Périple Nordique » (11 étapes sur 5 mois de Paimpol à la Norvège en passant par le Royaume-Uni, sur un X-482), il rencontre tant de succès que les places se sont arrachées : il en reste uniquement sur les trois dernières étapes !

Pratique :
- La location de ciré n’est pas possible sur les stages en one-way, donc pensez à vous équiper !
- Pensez à bien vérifier les lieux de début et de fin de stage pour réserver vos transports.

Les stages en one-way :
o Îles de Bretagne Sud, niveau 2
o Découverte du Littoral, stage niveau2, Ecole de Mer
o La Rochelle, niveau 3
o Mer d’Iroise, niveau 3
o Tour de Bretagne, niveau 3
o Toulon, niveau 4
o Corsica, niveau 3
o Périple Nordique, niveaux 3 et 4
o Et bien sûr, la Transat ! Niveau 4